THE PERFECT CANDIDATE 

De Haifaa Al Mansour

Avec Mila Alzahrani, Dae Al Hilali, Khalid Abdulrhim

Maryam est médecin dans la clinique d'une petite ville d'Arabie saoudite. Alors qu'elle veut se rendre à Riyad pour candidater à un poste de chirurgien dans un grand hôpital, elle se voit refuser le droit de prendre l’avion. Célibataire, il lui faut une autorisation à jour signée de son père, malheureusement absent. Révoltée par cette interdiction de voyager, elle décide de se présenter aux élections municipales de sa ville. Mais comment une femme peut-elle faire campagne dans ce pays ?

« Il faut qu’elles apprennent à se débrouiller toutes seules », tel est le paradoxe de "The Perfect Candidate", le dernier film teinté d’humour de la réalisatrice saoudienne Haifaa al Mansour. Sa dernière production cinématographique aborde la condition féminine (mais pas que !) dans son pays sans en appeler pour autant à la compassion des spectateurs, ni à leur indignation.. Après "Wadja", Haifaa al Mansour opte pour une protagoniste plus âgée : Maryam, une jeune saoudienne docteur, dont le visage est drapé d’un niqab. Femme, elle se voit régulièrement mise à l’écart dans le traitement de patient. Sa condition la rattrape de nouveau lorsqu’elle souhaite prendre un vol pour Dubaï, suivant son envie de carrière. Son autorisation de voyager n’est plus valable, et seul son tuteur légal peut intervenir. Pour y remédier seule, elle décide alors de s’engager sur une voie traditionnellement masculine : la politique. Elle se lance, accompagnée de ses deux sœurs, dans les élections municipales. La campagne électorale en dix étapes dégotées sur internet ne s’annonce pas comme un long fleuve tranquille.
Suggérer plutôt que montrer signe bien ce long-métrage. Exprimer sans oppresser. Le spectateur observe, découvre aussi parfois, une société patriarcale dont les dogmes sont parfois critiqués. Maryam court après une certaine émancipation sans chercher pour autant à renier les traditions du monde dans lequel elle vit. Face à la difficulté pour une femme d’être entendue et parfois reconnue pour ses compétences, la jeune docteur n’hésitera pas à faire ses preuves, convaincue que la société peut évoluer. Même si la victoire électorale semble perdue d’avance, là n’est pas le sujet. Haifaa al Mansour s’évertue à prôner le courage et l’envie de changement bien plus que le résultat. Il ne suffit que de « changer les mentalités » ! lequotidienducinema.com

Tarif spécial de 5€ à 5,50€ pour les adhérents de Ciné’Fil !

Joomla templates by a4joomla