UN FILS

 

 

De Mehdi Barsaoui

Farès et Meriem forment avec Aziz, leur fils de 9 ans, une famille tunisienne moderne is- sue d’un milieu privilégié. Lors d’une virée dans le sud de la Tunisie, leur voiture est prise pour cible par un groupe terroriste et le jeune garçon est grièvement blessé.. 

Alors qu'ils rentrent chez eux après la fête, Meriem, son mari Fares (Sami Bouajila) et leur fils de dix ans Aziz (Youssef Khemiri) se retrouvent au beau milieu d'une attaque armée qui va coûter la vie à plusieurs soldats. C’est un changement abrupt qui casse d’un coup l’humeur festive et la dynamique familiale. Pris entre deux feux, Aziz est très gravement blessé, et il risque de mourir s’il ne reçoit pas un foie. Ainsi commence la quête d’un don- neur compatible. C’est encore plus dur de trouver un foie dans un pays islamique, car le don d'organe ne fait pas partie de cette culture. C'est là que l’histoire prend un tour inat- tendu et délicieux. Meriem va devoir faire face à une révélation de son passé. Son fils risque de mourir à moins qu’elle ne révèle à Fares un secret qu’elle garde depuis longtemps. Sa découverte va entraîner un effet domino, tandis que les époux se trouvent dans une spirale de di- lemmes moraux de plus en plus complexes. Intelligemment, ces dilemmes auxquels ils font face sont le miroir de ceux auxquels la société tunisienne est confrontée : vont-ils pouvoir oublier les transgressions du passé pour construire un futur meilleur ? Sont-ils vraiment libéraux ou prisonniers du système patriarcal ? Le sentiment de suffoquement et de souffrance qui se dégage de l'ensemble est augmen- té par la décision de l'auteur de filmer avec une caméra tenue à l’épaule et en cinéma- scope, ce qui a pour effet d’isoler les personnages tandis que la caméra les suit, les pour- chasse comme des mouches, sans jamais leur accorder aucun répit. Les performances centrales sont tout à fait louables, notamment celle de Najla Ben Abdallah, connue avant tout pour son travail à la télévision tunisienne.... un premier long-métrage excitant et com- plexe par un nouveau réalisateur tunisien très prometteur. Cineuropa.org 

Tarif spécial de 5€ à 5,50€ pour les adhérents de Ciné’Fil ! 

Joomla templates by a4joomla