SYMPATHIE POUR LE DIABLE

De Guillaume de Fontenay
Avec Niels Schneider, Ella Rumpf, Vincent Rottiers
 
En plein siège de Sarajevo, en 1992, le grand reporter Paul Marchand (décédé en 2009), accompagné d'autres journalistes internationaux sur place, tente de rendre compte de l'horreur dont il est témoin. Le conflit serbo-croate bat son plein, la ville est assiégée depuis un an, les civils sont les premières victimes et les Nations Unies, via leurs Casques bleus, ne  se décident pas à arrêter le massacre. C'est dans ce chaos complexe que la survie s'organise au quotidien.
Dans ce premier long-métrage, Guillaume de Fontenay décrit Paul Marchand comme ambivalent, ambigu, complexe, tout autant repoussé que fasciné par ce qu'il vit, voulant s'en écarter le plus vite possible, mais s'en servant comme carburant. Il faut d'ailleurs saluer l'extraordinaire performance de Niels Schneider, habité par le rôle, totalement méconnaissable, qui tient son personnage et le film du début à la fin, entouré qui plus est par un casting fabuleux et complètement investi dans le projet (Vincent Rottiers et Ella Rumpf en tête)... Sympathie pour le diable en appelle à la responsabilité humaine, à l'importance de sortir de son rôle, de frôler la ligne constamment, d'écouter son instinct et son cœur, quitte à en payer le prix, pour nous rappeler que, dans un camp comme dans l'autre, nous sommes au fond tous les mêmes. Il y est aussi question de cette recherche constante de lumière au milieu de l'horreur, d'adaptation, de la vie qui continue même si on ne sait pas combien de temps elle durera encore, et de résilience.
Sans jamais forcer le trait ou chercher à nous donner une quelconque leçon, Sympathie pour le diable nous met face à notre propre reflet sans jamais tomber dans l'accusation facile : il cherche simplement à nous rappeler qu'au-delà des systèmes, des organisations et des gouvernements, nous sommes avant tout des êtres humains et qu'il faudrait peut-être commencer à se comporter comme tels. ecranlarge.com
Joomla templates by a4joomla