GLORIA MUNDI

Un film de Robert Guédiguian

Daniel sort de prison où il était incarcéré depuis de longues années et retourne à Marseille. Sylvie, son ex-femme, l’a prévenu qu’il était grand-père : leur fille Mathilda vient de donner naissance à une petite Gloria. Le temps a passé, chacun a fait ou refait sa vie... En venant à la rencontre du bébé, Daniel découvre une famille recomposée qui lutte par tous les moyens pour rester debout. Quand un coup du sort fait voler en éclat ce fragile équilibre, Daniel, qui n’a plus rien à perdre, va tout tenter pour les aider.
Le nouveau film de Robert Guédiguian brasse beaucoup des thèmes habituels du metteur-en-scène (la solidarité, le sacrifice, les inégalités sociales et les coups durs de la vie) mais le fait avec une plus grande maîtrise et une plus grande nuance dans sa manière de dessiner ses personnages et de les faire évoluer dans cette histoire poignante. Il dépeint aussi avec une grande acuité les problèmes de notre époque (concurrence sauvage entre Uber et taxis, prolifération des boutiques d’occasions où les personnes en situation précaires se font honteusement arnaquer et sont méprisées) et les travers de l’être humain, intemporels car profondément ancrés comme la cupidité, la veulerie ou l’arrivisme...
Le cinéma de Robert Guédiguian est essentiel car il nous permet d’espérer et de continuer à vivre, avec le goût de la dignité et du partage, sans naïveté, sans mièvrerie. Sans jamais occulter la dureté de l’existence et des revers de fortune. Sans refuser d’admettre qu’on perdra peut-être mais que le combat et la façon dont on le mène valent mieux qu’une victoire vulgaire ou aux détriments de ses semblables. Lebleudumiroir.fr
Joomla templates by a4joomla